Pourquoi vous ne devez jamais arrêter de fumer seul(e) et pourquoi ça peut être délicat…

Il est inutile et même dangereux d’essayer d’arrêter de fumer brusquement seulement par effort de volonté. Ceci s’explique scientifiquement :

L’arrêt trop brutal du tabac peut entraîner des troubles profonds qui se traduisent par un déséquilibre du système vaso-lymphatique, de l’appareil digestif et du système nerveux. Votre organisme, que vous avez habitué au tabac pendant des années, a besoin de sa dose de substances toxiques (nicotine-goudron). Une accoutumance de l’organisme s’en est suivie, vous obligeant à augmenter la dose de plus en plus. 

Vous vous sentez comme une personne nerveuse, angoissée...

Si vous arrêtez s’un seul coup et seul, il se crée chez vous un véritable manque qui perturbe toutes les fonctions de votre corps. Vous vous sentez alors comme un être perpétuellement nerveux, angoissé. Vous dormez mal, vous êtes d’une humeur exécrable.

C’est prouvé : le fumeur qui veut s’arrêter seul devient irritable à un tel point que la vie va devenir un calvaire, non seulement pour lui mais également pour les membres de sa famille. N’ayant plus sa drogue quotidienne, il va devenir comme un fauve en cage. En réalité, il continue de chercher inconsciemment sa “drogue” mais comme il ne la trouve plus, il va s’en prendre à son entourage. Cette attitude est semblable à celle des drogués en phase de désintoxication.

Vous risquez de grossir !

Certaines personnes éprouvent un besoin anormal de manger et prennent des kilos très difficiles à perdre par la suite. En effet, le fumeur “compense” son manque en se jetant sur la nourriture. Il faut qu’il mange, n’importe quoi, n’importe quand. L’absorption de calories, et notamment de sucre, le calme momentanément. C’est pour cela qu’arrêter de fumer brusquement “fait” souvent grossir, avec toutes les conséquences que cela entraîne sur le plan de la santé.

Vous serez à tel point obsédé de ne plus fumer que c’est un véritable combat que vous livrerez entre vous et votre volonté… Un combat perdu d’avance, car votre volonté finira par craquer !

D’après notre expérience, nous pouvons assurer que pratiquement tous les grands fumeurs qui ont essayé seuls de s’arrêter de fumer ont pratiquement tous rechuté un jour ou l’autre. 

Certains ont repris le tabac quelques mois après, d’autres quelques semaines et le record se situant à environ 6 mois. Et le plus dramatique, c’est de constater qu’ils se sont remis à fumer encore plus qu’avant ! Certains ont même doublé le nombre de cigarettes. Il faut donc savoir que s’arrêter seul ne sert pratiquement à rien !»

Avec cette nouvelle Méthode, c’est tout le contraire qui se passe !

Vous n’arrêterez pas de fumer d’un seul coup, ni en faisant appel à votre volonté. Votre consommation de tabac diminue progressivement, jusqu’à ce que votre organisme retrouve un nouvel équilibre.

Puis, l’envie de fumer disparaît totalement en quelques jours (21 au maximum), selon votre tempérament.

Ce qui est essentiel, c’est que pendant la durée du traitement, vous pourrez fumer autant que vous voulez. Vous ne grossirez plus, car vous n’éprouverez aucun sentiment de frustration, donc aucun besoin de compensation alimentaire. Autrement dit, votre organisme ne sera pas perturbé !

Quels sont les changements que vous pourrez vous-même constater…

Après l'arrêt définitif du tabac, vous ne vous reconnaitrez plus !

Imaginez l’incroyable plaisir de retrouver le goût et l’odorat, une bonne haleine, de disposer pleinement de toutes vos capacités respiratoires et de dire adieu aux horribles quintes de toux. Sans compter le bonheur retrouvé pour votre entourage… Quelle joie, quelle satisfaction quelle fierté aussi pour vous !

 

En plus, si vous vous sentez quelqu'un de fréquemment fatigué, même parfois le matin en vous levant… Vous ressentirez une énergie nouvelle vous envahir. Une énergie que vous ne soupçonnez pas.

Si vous avez depuis longtemps renoncé à faire du sport par manque de résistance physique… Vous éprouverez certainement l’envie de vous y remettre,

 

Si vous avez une maladie ou un problème de santé, il y a de fortes chances qu’en ne fumant plus, vous puissiez nettement améliorer votre situation,

 

Si votre mémoire vous fait défaut… Vous aurez la surprise de constater que, là aussi, le fait de ne plus fumer apporte une nette amélioration,

 

Si vous avez du mal à vous endormir ou souffrez d’insomnie, vous retrouverez un sommeil équilibré dès les premières semaines,

 

Nous pourrions ainsi multiplier les exemples. Il y a beaucoup d’autres agréables changements que vous constaterez !